Panier  

(vide)

Je t’écris de… Correspondances

Je t’écris de… Correspondances


23,00 € TTC

 Je t’écris de

Je t’écris de…correspondances

Ouvrage de Claire Mestre et Marie Rose Moro (2010-2012)

Préface de Gabriel Okoundji

192 pages

ISBN 978 2 85919 285 3

Elles écrivent, elles s’écrivent. L’écriture s’insère ainsi dans leur quotidien pour étendre la pensée et la partager, s’indigner et s’émouvoir, se rappeler, témoigner et transmettre. Cette correspondance, adossée aux préoccupations de leur temps, est un regard sur le monde à partir de leur écoute des autres. « Agis dans ton lieu, pense avec le monde » : cette parole de Glissant résumerait l’intention des auteures de cette rencontre épistolaire qui devient un laboratoire de leur pensée théorique, une élaboration de leurs consultations avec les migrants et leurs enfants, avec les réfugiés, avec les enfants de l’adoption internationale, avec les adolescents... C’est aussi un acte d’amitié et de tendresse au monde, une tendresse qui permet de résister. Soigner, voyager, penser s’entremêlent.

Soigner, car telle est leur vocation, des enfants, des adolescents, des familles d’ici et d’ailleurs, qui trouvent dans leurs consultations des mots et l’écoute nécessaire pour se raconter, et témoigner de leur souffrance. Voyager est leur destin de chercheures, une façon d’être au monde, de se décentrer, se dépayser, et de déplacer les centres. Le voyage y est certes un moyen de rencontre, mais aussi un but et une esthétique. Penser la réalité, la partager avec l’autre et le lecteur, et accompagner la lecture, tout azimut, de l’actualité médiatique, de la littérature, la philosophie et l’anthropologie… Un regard sur le monde et ses grandes questions.

Marie Rose Moro et Claire Mestre, psychiatres et chercheures, décident un jour, sur le quai d’une gare, après un colloque de la revue L’autre sur le métissage, de prolonger leurs échanges par une correspondance. Marie Rose Moro, pédopsychiatre, psychanalyste, chef de service à Cochin et à Bobigny, au centre et à la périphérie de Paris, connue dans le monde pour ses théories transculturelles, sillonne la planète, là où on l’invite pour l’écouter, là où un projet de Médecins sans Frontière se développe. Claire Mestre est aussi une pionnière de la clinique transculturelle, médecin et anthropologue, faisant du centre de soin pluridisciplinaire de Bordeaux, un lieu dynamique et innovant. Elles se connaissent depuis longtemps et entretiennent des relations de compagnonnage et de complicité intellectuelle.

Marie Rose Moro a publié une vingtaine de livres en français, anglais, italien... dont Aimer ses enfants, ici et ailleurs, O Jacob, 2007 et Nos enfants demain. Pour une société multiculturelle, O Jacob, 2010 ou encore Les enfants de l’immigration, une chance pour l’école, Bayard, 2012. www.marierosemoro.fr

 

Claire Mestre a publié plusieurs livres collectifs à La Pensée sauvage et ensemble, elles s’occupent de la revue L’autre : www.revuelautre.com